Information COVID19

Magarantie continue de vous accompagner durant cette période compliquée.


Particuliers :

Notre site reste opérationnel, vous pouvez y souscrire un contrat en ligne

Déclaration de sinistres : vous pouvez nous joindre au numéro indiqué sur votre notice d’information reçue lors de la souscription

Réparations : Les délais de traitement habituels de nos partenaires réparateurs risquent cependant d'être fortement impactés voire pour certains totalement à l’arrêt ceci afin de respecter les mesures prises par le gouvernement


Professionnels :

L’Extranet reste opérationnel et vos interlocuteurs habituels restent à votre disposition

Être connecté et responsable c’est possible !

Imaginons ensemble un avenir digital mais respectueux de l’environnement.

En 2017, la présence des objets connectés dépasse déjà l’entendement avec près de 15 milliards d’objets connectés à travers le monde : aujourd’hui, il y en aurait entre 50 et 80 milliards ! Alors qu’en moyenne, une personne détient 6 objets connectés, il est nécessaire de prendre en compte l’impact écologique produit. 

Face à la crise actuelle, de nombreux secteurs ont été sensibilisés par leur consommation et ont été forcés à se poser des questions sur l’état de la planète. 

Alors que notre conscience environnementale est grandissante, nos appareils électroniques affectent ces volontés de changement. En 2019, l’empreinte numérique sur l’environnement représentait près de 4,2 % de la consommation mondiale d’énergie et 3,8 % des émissions de gaz à effet de serre :  elle équivaut à 2 à 3 fois l’empreinte de la France !

Les équipements numériques génèrent à eux seuls, 39 % des émissions de gaz à effet de serre. Ils contribuent aussi à hauteur de 76 %, l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables. À l’avenir, la multiplication des objets connectés risque d’accroître la pression sur l’environnement. Cependant, malgré ces fortes consommations, il est néanmoins possible d’être écoresponsable sans devoir se passer des dernières technologies. Le confinement est venu renforcer nos comportements d’achats et parfois a permis d’avoir recours au recyclage de nos objets du quotidien. Il est donc nécessaire aujourd’hui de réparer plutôt que de remplacer ou encore favoriser l’achat d’objets reconditionnés à neufs. 

Être responsable ne signifie pas de se priver des dernières innovations technologiques ! Cependant, nous pouvons favoriser les articles reconditionnés, très souvent remis sur le marché à l’état neuf ; ils offrent de réels avantages. En plus d’être économique, ce marché de l’occasion favorise l’impact écologique et permettrait de ralentir la production. 

Les grands groupes prennent également conscience de leur surconsommation. C’est pour cela qu’Amazon montre l’exemple et projette de réduire de 100 % d’ici 2040, leur empreinte carbone. Google vise cette année en 2020, la neutralité carbone ou encore Apple qui est déjà passé à 100 % d’énergie renouvelable dans tous leurs bureaux. Il y a bel et bien une prise de conscience sur notre façon de consommer. Cependant, il faut rester réaliste, il est difficile d’imaginer dans un futur proche atteindre les 100 % de neutralité d’impact environnemental.  En revanche, si les constructeurs promettent ces avancées, il n’est pas impossible d’espérer une consommation plus respectueuse et plus verte.  

 

SOURCES : FUTURA TECH // BUSINESS INSIDER // PRESSE CITRON


Le 15/06/2020 à 15h45

J'accepte
En poursuivant votre navigation sur le site Magarantie, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus